4 questions à Yanick Ethier sur le rapport entre la souveraineté de Dieu et la souffrance

Alors que la conférence Un Dieu bon dans un monde en crise commence demain, nous avons interrogé Yanick Ethier, l’un des orateurs de la conférence, sur le rapport entre la souveraineté de Dieu et la souffrance.
**
Guillaume Bourin (GB) : Bonjour, Yanick, tu es pasteur sur la rive sud de Montréal et président d’une organisation appelée Sola. Peux-tu nous en dire plus sur cette dernière ? 
Yanick Ethier (YE) : Sola est un ministère évangélique qui sert de point de ralliement dans la francophonie canadienne autour de profondes convictions sur la grandeur et la souveraineté de Dieu. Oeuvrant principalement au Québec, Sola assiste les Églises et les pasteurs depuis 2011 dans notre réflexion sur la centralité de l’Évangile dans la vie de l’église et dans ses échanges avec la culture environnante. En ce moment de crise mondiale, tous les chrétiens du monde ressentent, plus que jamais, le grand réconfort d’une foi ferme en un Dieu qui n’improvise pas et n’est pas en constante improvisation devant les cataclysmes qui frappent ses enfants. La providence divine nous est plus précieuse que jamais.
Notre Dieu n’est-il pas au ciel et ne fait-il pas tout ce qu’il veut ? Or, l’Église de Christ grandit dans sa maturité et approfondit son expérience pratique de sa théologie au milieu même de l’épreuve, alors qu’elle cherche à consoler le monde qui ne connait pas ce Dieu grand, merveilleux et si aimant.
Sola est heureuse de participer à cette première conférence qui nous rassemble des deux côtés de l’atlantique.
(GB) : La vision souveraineté absolue de Dieu telle que défendue par les théologiens calviniste est régulièrement décriée comme une parodie de sa toute-puissance. Peut-on réellement dire que Dieu contrôle absolument toutes choses ? 
(YE) : Dieu est souverain et tous ses desseins s’accomplissent, la bible est sans équivoque. Cela ne signifie pas pour autant que ces vérités nous soient aisément admissibles tant elles sont fortes de conséquences pour nos vies si fragiles. La Parole de Dieu nous rappelle à d’innombrables reprises que la réponse à notre foi et notre raison, parfois troublées par des vérités qui nous semblent irréconciliables telles la bonté et la souveraineté, ne se trouvent pas dans un refus de sa révélation.
Au contraire, c’est en nous approchant humblement de ce Dieu grand et merveilleux que nous pourrons trouver dans les pages la Bible les réponses qui viendront rassurer nos coeurs, de son amour et de sa toute-puissance. Les réponses aux troubles de notre foi ne se trouvent pas dans un Dieu plus petit, mais dans un Dieu plus grand encore, un Dieu qui nous émerveille par sa grandeur infinie, sa puissance infinie et son amour démesuré.
(GB) : Sola organise avec quatre autres oeuvres une conférence online, qui commence dès demain. Quel est le but d’une telle conférence ? 
(YE) : Ce projet, qui a vu le jour au milieu de la tourmente, est l’expression même des ressources de grâce que notre Seigneur a pour son Église. Cette collaboration est le fruit surprenant de la souffrance que l’Église expérimente, avec le reste des hommes. Ces oeuvres réformées ont toutes estimé que l’Église avait ici l’opportunité de contempler et de célébrer la grandeur de Dieu. Bien des chrétiens témoigneront de leurs plus belles expériences de la grâce de Dieu, dans les moments de crises personnelles, parfois les plus difficiles.
Ainsi, il nous est apparu évident que Dieu parle à son Église en ces temps d’incertitudes et de troubles. Et c’est en réunissant nos ressources que nous désirons nous pencher sur la Parole de Dieu, dans un esprit de prière, pour chercher la face de ce Dieu grand et merveilleux. Il est avec nous, tous les jours, et plus que jamais, dans ces temps qui ont des parfums de fin du monde.
Réunissons-nous autour d’une exposition forte et biblique de notre Dieu majestueux et fortifions notre foi afin de le proclamer à un monde qui ne trouvera aucune réponse qui puisse satisfaire l’âme, comme seul notre Dieu peut le faire.
(GB) : Donne nous trois raisons de suivre cette conférence en live ou en différé !
(YE) : Pour vivre, ensemble, l’expérience de l’Église francophone qui se réunit autour d’une proclamation d’un Dieu grand et tout-puissant. Dieu voulant, nous serons quelques milliers à inviter la Parole de Dieu à nous faire connaître plus richement encore le Dieu qui a sauvé nos âmes et qui veut nous construire au milieu de cette tempête planétaire.
Pour affermir notre foi et notre connaissance d’un Dieu qui ne sortira pas de cette crise planétaire, plus petit, mais plus grand et cohérent que jamais. Chaque épreuve de nos vies sert à nous faire grandir à l’image de Jésus-Christ, ne gaspillons pas cette opportunité absolument extraordinaire de grandir ensemble.
Pour saisir la vision missionnaire d’un Dieu sauveur qui trouble la terre entière par sa grandeur. En l’espace de quelques semaines, l’être humain a retrouvé un peu d’humilité, et il revient à l’Église de Jésus-Christ de lui présenter maintenant la grâce souveraine de Dieu.
Merci !

Ces ressources pourraient vous intéresser :

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Alex Lopez est l'éditeur du podcast Que dit la Bible ? et de la série d'entretiens du Bon Combat baptisée 4 questions. Il étudie la théologie et le counseling biblique au Séminaire Évangélique Baptiste du Québec (SEMBEQ) et à la Fondation du Counseling Biblique. Alex est marié à Natacha.