Le sang d’Abel, la malédiction de Caïn (et quelques nouvelles personnelles)

 

L’Eglise Baptiste Évangélique Emmanuel, à Pierrefonds (Québec) m’a invité à partager l’enseignement lors de leur rencontre dominicale de dimanche dernier. L’occasion pour moi de revenir sur l’une des sections de l’Ancien Testament qui m’a longtemps rendu perplexe : le meurtre d’Abel par Caïn (Gn 4.1-16).

Oui, j’ai traité de ce sujet à multiples reprises sur LBC (par exemple ici et ici). Que ceux qui connaissent déjà mon point de vue pardonnent mon inclination au radotage ! Pour les autres, et pour ceux qui aiment le son de ma voix (très utile pour s’endormir, paraît-il…), retrouvez l’intégralité de cette prédication ci-dessous.

Ah oui, petit scoop en introduction : mon ami Nick Cotnoir, pasteur de cette belle assemblée, me pose quelques questions quand à l’avenir de notre famille – nous rentrons à Paris en juillet 2022. Si vous désirez en savoir plus quant à ce projet, contactez-moi via le formulaire du blog (ici).

 

 

 

 

Plan de la prédication :

A. Une histoire
B. Deux problèmes
C. Trois enseignements

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, professeur de théologie, et directeur des formations #Transmettre. Docteur en théologie (Ph.D., University of Aberdeen, 2021), il est l'auteur du livre Je répandrai sur vous une eau pure : perspectives bibliques sur la régénération baptismale (2018, Éditions Impact Academia) et a contribué à plusieurs ouvrages collectifs. Guillaume est marié à Elodie et est l'heureux papa de Jules et de Maël