Réflexions sur les noms de Jésus

 

Bernard Prunneaux est un ancien catholique, dont vous pouvez lire le témoignage ici. Nous avions déjà publié ses travaux par le passé (par exemple ici). Voici une réflexion sur les noms de Jésus qui devrait également vous intéresser.

**

 

« Je demande à l’Éternel une chose, que je désire ardemment : Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel, pour contempler la magnificence de l’Éternel et pour admirer son temple. » (Psaume 27:4)

« Contempler la magnificence de l’Éternel », voir Dieu, n’est-ce pas ce que tous ceux qui l’aiment et qui le servent désirent de tout leur être ? Moïse était un grand prophète. l’Éternel parlait face à face avec lui, « comme un homme parle à son ami » (Exode 33:11). Il dit un jour à Dieu :

« Fais-moi voir ta gloire ! L’Éternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Éternel ; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde. L’Éternel dit : Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre. L’Éternel dit : Voici un lieu près de moi ; tu te tiendras sur le rocher. Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher, et je te couvrirai de ma main jusqu’à ce que j’aie passé. Et lorsque je retournerai ma main, tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra pas être vue. » (Exode 33:18-23)

 

Personne n’a jamais pu contempler la gloire dévoilée de Dieu, qui est « le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir. » (1 Timothée 6:15b-16). Cependant, la Parole de Dieu nous assure qu’après le jugement dernier, au renouvellement de toutes choses, les rachetés de Christ verront sa face (cf. Apocalypse 22:4).

Dans l’attente de cette merveilleuse perspective, Dieu nous donne de nous approcher de Lui en contemplant son Fils bien-aimé, Jésus-Christ notre Sauveur et Seigneur. Jésus n’a-t-il pas dit à ses disciples : « Celui qui m’a vuavulePère »(Jean14:9)?

Ceux qui observent Jésus au moyen de la raison humaine ne discernent en lui qu’un homme. Mais ceux qui le contemplent avec les yeux de la foi, éclairés par les Écritures, découvrent Dieu. C’est à cette contemplation que nous désirons inviter nos lecteurs au moyen de ce texte. Ils y trouveront réunis la plupart des noms de Jésus consignés dans la Bible. Prendre le temps de s’arrêter sur chacun de ces noms, c’est non seulement apprendre à mieux connaître le Sauveur, mais c’est aussi revisiter d’une façon renouvelée et enrichissante le contenu de la Révélation divine. Pour permettre de le faire d’une manière ordonnée, nous avons adopté une présentation respectant le plus possible la chronologie biblique.

L’annonce par Dieu de la venue d’un Sauveur dans le monde vient immédiatement après l’acte de désobéissance du premier homme, Adam. Devant Adam et Ève, qu’il va chasser du jardin d’Éden, Dieu déclare à Satan :

« Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » (Genèse 3:15)

 

De cette première annonce de l’œuvre de la Rédemption jusqu’au moment où le Sauveur a proclamé à Golgotha « tout est accompli », bien des siècles ont passé, au cours desquels Dieu a préparé son peuple à la venue de son Messie.

À partir de la Pentecôte, par la prédication de l’Évangile et les écrits des apôtres, le « mystère de Christ » (Éphésiens 3:4) a été pleinement révélé, « mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant » (Colossiens 1:26). Ce mystère, nous proposons de le revisiter en méditant sur les noms de Jésus.

 

 

Lire la suite de cette article sur le site de Bernard Prunneaux

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, professeur de théologie, et directeur des formations #Transmettre. Docteur en théologie (Ph.D., University of Aberdeen, 2021), il est l'auteur du livre Je répandrai sur vous une eau pure : perspectives bibliques sur la régénération baptismale (2018, Éditions Impact Academia) et a contribué à plusieurs ouvrages collectifs. Guillaume est marié à Elodie et est l'heureux papa de Jules et de Maël