Jean-Baptiste ne connaissait pas Jésus avant son baptême : une « contradiction » de la Bible à la loupe

On a porté récemment à ma connaissance un nouvel argument qui, d’après celui qui l’invoque, constituerait une contradiction au sein des récits évangéliques. Le voici : dans l’évangile de Jean, Jean-Baptiste affirme qu’il ne connaissait pas Jésus avant de le baptiser (Jn 1.31) ; pourtant, en Mt 3.13-34, Jean reconnaît Jésus avant de le baptiser.

Faut-il y voir une contradiction ?

 

La réponse est non. Jean-Baptiste pouvait très bien connaître Jésus avant son baptême de par sa réputation, ce qui implique qu’il ne s’agissait pas d’une connaissance personnelle. Autre possibilité, beaucoup moins convaincante à mes yeux : Jean peut très bien avoir été divinement informé qu’il s’agissait de Jésus, comme cela semble avoir été le cas alors qu’il était dans le ventre de sa mère (cf. Lc 1.41).

À l’inverse, et c’est à mon sens plus probable, il peut très bien avoir connu Jésus personnellement sans savoir qu’il était le messie. Après tout, Jésus et Jean étaient parents (Luc 1.36), bien qu’ils aient été élevés dans des lieux différents (Luc 1.80 ; 2.51). Il est très probable que Jean ait eu des contacts familiaux avec Jésus, mais qu’il ne l’ait jamais connu tel qu’il a été révélé lors de son baptême lorsque l’Esprit est descendu sur lui et qu’une voix s’est faite entendre dans le ciel (Mt 3.16-17). Le contexte indique que, jusqu’à Son baptême, personne ne connaissait vraiment Jésus tel qu’il serait « révélé à Israël » dans la suite (Jean 1.31).

 

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).