Pourquoi Paul dit-il que les enfants de croyants sont « saints » ?

Que signifie donc l’énigmatique verset de 1 Corinthiens 7.14 : « Car le mari non croyant est consacré par la femme, et la femme non croyante est consacrée par le frère ; autrement, vos enfants seraient impurs ; or ils sont saints » ? Pour nos amis pédobaptiste, cela signifie que le/la conjoint(e) d’un croyant et ses enfants sont membres de droit de l’Eglise visible et de l’alliance de grâce (de la nouvelle alliance). Mais est-ce bien ce que dit le texte ?

 

 

Pour répondre à cette question, Guillaume Bourin analyse :

(1) Brièvement, la nature de la proposition presbytérienne quant à ce passage
(2) Le contexte immédiat (1 Co 7 dans son ensemble, et plus spécifiquement 1 Co 7.12-16)
(3) La nature du raisonnement théologique que contient le verset 14
(4) Finalement, la signification du fait d’être « saint » pour le conjoint non croyant marié avec un croyant et pour les enfants de cette union.

Bonne écoute !

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

 

 

Écoutez les derniers épisodes de “Que dit la Bible ?

 

 

Suivez #QDLB !


LOGO-iTunes-REAL

soundcloud_460x290

12065637851779660844srd_rss_logo-svg-med

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !