4 questions au collectif « Ecriture » sur le chant en assemblée

Le groupe Ecriture sort son premier album sous ce nom (ils s’appelaient auparavant Colossiens 3.16). À cette occasion, nous avons posé nos traditionnelles quatre questions à Naomi Pilgrem et Fiona Price, deux membres du collectif.

**

 

Guillaume Bourin (GB) : Comment votre projet de groupe est-il né? Quels sont vos objectifs ?

Naomi : Fiona et moi avons grandi en Suisse et France respectivement. Après avoir chacune fait des études en Angleterre, nous nous sommes rencontrées en 2013 en Belgique, où nos maris ont fait leurs études de théologie à l’Institut Biblique de Bruxelles. En recommençant à chanter en français après quelques années dans le monde anglophone, nous avons vu le besoin de faire grandir le répertoire de chants modernes avec des textes profonds (et il faut dire que les traductions de chants anglais qui calaient mal sur les mélodies nous frustraient) ! Avec nos maris, qui sont tous les deux musiciens, nous avons commencé à nourrir le désir de créer de nouveaux chants. D’une traduction de « Notre Dieu » de Sovereign Grace en 2014, nous nous sommes lancés pour écrire nos propres chants, « Héritiers » et « Par la croix ». Le projet qui a commencé dans notre temps libre a pris de l’ampleur et nous avons décidé depuis deux ans d’y consacrer plus de temps. Nous avons été boostés par l’arrivée en 2018 de David Charrier, qui partageait cette même soif de bénir les églises en produisant des chants édifiants, et apportait à notre collectif un riche bagage musical. Avec lui, nous nous sommes donc lancés dans un projet de composition en vue de sortir un album de chants d’assemblée.

Fiona : Notre objectif premier est de servir l’Église en créant des nouveaux chants avec un contenu riche et profond, portés par des mélodies accrochantes, pour la gloire de Dieu. De manière plus large, nous espérons pouvoir encourager et ressourcer les églises en vue d’un ministère de la musique qui est conforme à la Parole de Dieu, et centrée sur elle. C’est aussi un privilège, lorsque nos engagements respectifs dans le ministère nous le permettent, de servir en dirigeant les moments de chant lors de conférences ou de colloques.

 

 

 

(GB) : Vous avez récemment changé le nom de votre groupe. Pourquoi ?

Naomi : Au départ, nous avions choisi le nom le « Collectif Colossiens 3,16 », puisque ce texte résumait si bien notre vision du ministère de la musique : que par le chant, la Parole soit proclamée, l’Église soit édifiée, et Dieu soit adoré. Mais ce nom demandait une connaissance préalable du texte, c’était plutôt long à dire, et pas forcément super accrocheur non plus !

Nous avons opté après de longues discussions pour « Écriture », qui résume bien notre mission en jouant sur l’idée double de ce que nous écrivons des nouveaux chants, qui sont ancrés dans les Écritures. Nous aimons aussi le fait que le nom décrit plus le projet que le groupe de personnes derrière, puisque nous sommes un collectif de compositeurs et pas vraiment un groupe de musique au sens habituel.

 

 

 

 

 

 

(GB) : Qu’est-ce qu’un bon chant de louange, selon vous?

Fiona : Vu que le texte de Colossiens 3,16 décrit si bien ce qui se passe lorsque l’église chante, c’est là que nous nous tournons pour extraire nos critères.

« Que la parole de Christ habite en vous dans toute sa richesse ! » Un bon chant va être richement ancré dans la Parole de Dieu, et mettre en valeur le Christ et son Évangile glorieux. Le but est que les paroles et surtout les vérités qu’elles contiennent s’enracinent profondément en nos cœurs – afin que nous soyons enracinés en Christ.

« Instruisez-vous et avertissez-vous les uns les autres en toute sagesse ». Le texte va communiquer des vérités concernant Dieu et nous encourager à répondre à ces vérités de la bonne manière. Notons aussi que nous nous exhortons les uns les autres par le chant. C’est une activité principalement communautaire, et c’est bien si cette nuance peut-être reflétée dans le caractère des paroles.

« Chantez pour le Seigneur de tout votre cœur sous l’inspiration de la grâce ». Nous voulons que le Seigneur, son œuvre, et sa grâce soient au centre de nos chants – et pas nous – afin que ces choses nous poussent à l’adorer.

« Par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels ». C’est intéressant de voir que la variété est à l’ordre du jour. Il y a tout plein de styles de musique différents à exploiter, selon l’ambiance du texte, puisque Dieu a créé des myriades de possibilités ! Mais l’essentiel c’est que la mélodie soit facile à apprendre et prévisible, pour que l’assemblée puisse se concentrer sur les paroles et pas sur où va la mélodie ou combien de temps il faut compter entre les lignes ! Cela permettra aussi qu’elle puisse être chantée aussi bien à capella dans une petite église ou accompagnée d’un orchestre magistral ou un groupe complet.

 

 

 

 

 

 

(GB) : Comment se procurer votre premier album ?

Naomi : Nous avons voulu enregistrer cet album pour servir les églises, pour permettre d’apprendre nos chants facilement, et pour encourager les chrétiens. L’album en version digitale sera disponible dès le 24 juin sur les plateformes (Spotify, Apple Music, Deezer, etc.) et les magasins en ligne (iTunes et Amazon). Vous pourrez également commander le CD sur notre site www.ecrituremusique.com, aussi dès le 24 juin, et peu après chez Maison de la Bible.

A noter que vous trouverez gratuitement les partitions, les paroles et les grilles d’accords sur notre site. Nous avons aussi le projet de créer des vidéos de style tutoriels dans les mois à venir pour montrer des arrangements simplifiés de nos chants pour piano ou guitare – le but étant vraiment de les rendre accessibles pour les églises et qu’ils se répandent, pour encourager les saints, enraciner les vérités de l’Évangile dans nos cœurs, et glorifier notre grand Dieu!

 

 

 

Naomi Pilgrem et Fiona Price travaillent principalement sur les textes des chants. Elles partagent une appréciation pour les langues, Naomi ayant fait des études de littérature et Fiona étant professeur de langues diplômée, et aussi un cœur pour l’enseignement de la Parole aux femmes. Elles sont toutes les deux impliquées dans leurs églises aux côtés de leurs maris, et auprès de leurs enfants.

 

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Alex Lopez est l'éditeur du podcast Que dit la Bible ? et de la série d'entretiens du Bon Combat baptisée 4 questions. Il étudie la théologie et le counseling biblique au Séminaire Évangélique Baptiste du Québec (SEMBEQ) et à la Fondation du Counseling Biblique. Alex est marié à Natacha.