Qu’est-ce que la patience dans l’épreuve?

Qu’est que la patience dans l’épreuve dont parle Jacques, concrètement, et surtout qu’est-ce qu’elle n’est pas ?

Le puritain Stephen Charnock (1628-1680) répond à cette question :

La patience est la soumission à la souveraineté de Dieu. Subir l’épreuve simplement parce que nous ne pouvons l’éviter ou y résister n’a rien à voir avec la patience chrétienne.

Par contre, se soumettre humblement parce que c’est la volonté de Dieu d’infliger l’épreuve, et demeurer silencieux à cause de la souveraineté de Dieu qui l’ordonne -voilà ce qu’est la vraie patience.

Vous l’avez bien compris, pour Charnock la patience n’a rien de fataliste. Il s’agit d’une décision du coeur, celle de se soumettre entièrement à la volonté souveraine de Dieu, même dans les pires circonstances.

Ceux qui souffrent patiemment de la sorte sont heureux, parce que non seulement la couronne de vie leur est réservée (Jac. 1:12) mais ils expérimentent également sur cette terre la miséricorde et la compassion du Seigneur (Jac. 5:10-11).

 

Nous terminons par une citation de Thomas Brooks :

L’âme humble cherche davantage à glorifier Dieu dans l’affliction plutôt que de chercher à en sortir.

Nul doute que cette forme d’humilité est assimilable à la patience. Que Dieu nous dirige donc pour marcher avec Lui de cette manière.

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, professeur de théologie, et directeur des formations #Transmettre. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary) et il vient de défendre avec succès sa thèse de doctorat en Ancien Testament (University of Aberdeen). Il est l'auteur du livre Je répandrai sur vous une eau pure : perspectives bibliques sur la régénération baptismale (2018, Éditions Impact Academia) et a contribué à plusieurs ouvrages collectifs. Guillaume est marié à Elodie. Ensemble, ils sont les heureux parents de Jules.