L’égoïsme, véritable antidote au bonheur

Pascal Denault proposait 7 conseils pratiques pour surmonter la pandémie dans prédication d’hier. L’un de ces conseils était « Évite d’être centré sur toi-même », autrement dit : « fuis l’égoïsme sous toutes ses formes ».

Cette citation de Jonathan Edwards explique bien en quoi l’égoïsme est un obstacle insurmontable au bonheur :

Si tu es égoïste, et que tu fais de toi-même et de tes propres intérêts ton idole, Dieu te laissera à toi-même et te laissera rechercher ton propre intérêt autant que tu le peux. Mais si tu ne cherches pas égoïstement ce qui te plaît, et que tu cherches l’avantage de Jésus-Christ et l’avantage des êtres humains autour de toi, alors Dieu se chargera lui-même de ton intérêt et de ton bonheur, et il est infiniment plus apte que toi pour y pourvoir (…)

Ainsi, ne pas vivre pour soi d’une manière égoïste est la meilleure façon de chercher son propre bonheur d’une meilleure manière. Il s’agit du chemin le plus direct que tu puisses prendre vers un bonheur assuré.

– Jonathan Edwards, Charity and its Fruits, 184.

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, professeur de théologie, et directeur des formations #Transmettre. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary) et il vient de défendre avec succès sa thèse de doctorat en Ancien Testament (University of Aberdeen). Il est l'auteur du livre Je répandrai sur vous une eau pure : perspectives bibliques sur la régénération baptismale (2018, Éditions Impact Academia) et a contribué à plusieurs ouvrages collectifs. Guillaume est marié à Elodie. Ensemble, ils sont les heureux parents de Jules.