4 questions à David Jackman sur « Comment prêcher Esaïe »

Prêche la Parole, association dont le but est de former et d’équiper des prédicateurs francophones, tiendra prochainement sa conférence annuelle : celle-ci aura lieu au mois du 12 au 14 novembre à Paris. David Jackman en sera l’orateur principal, lui qui fut longtemps directeur d’une école de prédication textuelle fondée dans les années 80 à Londres et dirigée par la Proclamation Trust.

Le thème de cette conférence, « Comment prêcher Esaïe », nous intéresse particulièrement ! David est l’auteur d’un bon nombre de livres dont Teaching Isaiah : unlocking Isaiah for the Bible Teacher.  Le Bon Combat lui a posé quelques questions pour attiser votre curiosité et vous encourager à participer, si vous le pouvez, à cette conférence.

**

 

 

LBC : Pourquoi les pasteurs du 21ème siècle devraient-ils encore prêcher l’Ancien Testament, alors que tout ce dont l’Eglise a besoin semble être consigné dans les lignes du Nouveau Testament ?

David Jackman (DJ) : Je citerais trois raisons. (i) Parce que l’Ancien Testament est toujours la Parole vivante de Dieu qui demeure éternellement. Dieu ne change pas, et la révélation qu’il a donnée de lui-même ne change pas non plus. Pendant son ministère, Jésus s’est constamment référé à cette Parole comme à l’autorité qui lui servait de boussole ;  (ii) parce que l’Ancien Testament nous aide à glorifier toujours davantage Christ, en nous montrant les innombrables manières dont Jésus a accompli ses promesses et ses prédictions ; sans l’Ancien Testament, nous courons le risque de réduire l’importance de l’humanité de Jésus ; (iii) parce que l’Ancien Testament est la source majeure de notre connaissance de Dieu et de ses desseins éternels, et cela au travers de ce qu’il a accompli dans l’histoire et de ce qu’il a promis d’accomplir dans l’avenir.

 

 

LBC : Vous allez enseigner comment prêcher le livre d’Esaïe lors de la prochaine conférence Prêche la Parole. Pourquoi est-il si important de prêcher ce livre de la Bible qui n’est pourtant ni facile à comprendre, ni facile à maîtriser?

DJ : Il est bon se de lancer des défis ! En tant que prédicateurs, nous avons parfois tendance à rester prudemment dans les sentiers battus. Mais toute la Bible est la Parole de Dieu, et si nous n’abordons jamais ses parties les plus difficiles, nous privons nos Églises des bénédictions nombreuses qui s’y trouvent et qui constituent la raison pour laquelle Dieu a inspiré ce livre au départ.

L’apôtre Paul dit aux croyants néotestamentaires que l’Ancien Testament a été écrit pour [leur] instruction afin que par la patience et la consolation qu’il apporte, [ils possèdent] l’espérance (Rm 15.4). De la même manière, Paul dit aux Corinthiens que l’Ancien Testament a été écrit pour leur bien (1 Co 10.6,11).  N’imaginons pas mieux savoir que Dieu ce dont nous avons besoin.

 

 

 

 

LBC : Pouvez-vous nous donner une idée de la manière dont vous abordez un livre aussi complexe qu’Esaïe ?

DJ : Nous le diviserons en sections déterminées par les marqueurs de structure internes du livre.  Nous dégagerons ensuite le plan du livre ainsi que ses thèmes majeurs. Nous nous interrogerons sur la manière dont le livre s’inscrit dans la chronologie des desseins de Dieu et surtout sur la manière dont il pointe vers Christ.  Il faudra faire des choix réalistes quant à la rapidité de la série ainsi que sa longueur. Il est possible d’étudier le livre tout entier par le biais de plusieurs séries assez courtes entrecoupées de séries consacrées à d’autres livres.

 

 

LBC : Pourquoi encourageriez-vous pasteurs et prédicateurs à participer à cette conférence ?

DJ : D’abord pour qu’ils profitent de la communion fraternelle avec d’autres frères qui partagent les mêmes convictions qu’eux. Nous voulons nous encourager dans ce travail de prédication qui est certes difficile, mais qui est aussi un privilège merveilleux. Venez pour vous rafraîchir spirituellement, sur le plan personnel, par l’écoute de la prédication de la Parole, par notre soumission commune à son autorité et par notre communion fraternelle dans la prière. Venez pour avoir l’opportunité de parler avec d’autres des défis pastoraux, et pour profiter des conseils de ceux qui ont plus d’expérience. Venez pour vous sentir défiés de sortir de votre zone de confort et de tenter quelque chose de nouveau.

 

 

Participer à la conférence PLP

La conférence se déroulera du mardi 12 au jeudi 14 novembre 2019 à Paris.  Le prix de la conférence est de 50€.  Cette somme modique inclut les repas ainsi que, grâce à la générosité des Publications Chrétiennes, un exemplaire gratuit du nouveau livre de John Piper sur la prédication.  Pour en savoir plus et pour vous inscrire, rendez-vous sur le site de Prêche la Parole.

 

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Alex Lopez est l'éditeur du podcast Que dit la Bible ? et de la série d'entretiens du Bon Combat baptisée 4 questions. Il étudie la théologie et le counseling biblique au Séminaire Évangélique Baptiste du Québec (SEMBEQ) et à la Fondation du Counseling Biblique. Alex est marié à Natacha.